Sur la religion, Adonis persiste et signe

Pour Adonis, religion et démocratie sont incompatibles, en particulier dans les pays arabes, ce qui fonde son raisonnement pour renvoyer dos à dos Bachar el-Assad et ses opposants. Une vision contestée par de nombreux intellectuels syriens en exil, dont la poète Maram al-Masri, rencontrée également à Sète (Hérault) en bord de Méditerranée.

Reportage à Sète aux festival « Voix vives de Méditerranée en Méditerranée ».

Voir les développements sur le site Culturebox.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s