écrire c’est vivre sur le bord d’une falaise

Extrait du recueil de poésie bilingue « Le Rapt », de Maram al-Masri, Éditions Bruno Doucey.

الكتابة
هي الموت امام من ينظر إليك بدون ان يتحرك
هي الغرق امام مركب يعبر بالقرب
الكتابة
هي ان تكون المركب التي تنقذ الغرقى
الكتابة
هي العيش على حافة هاوية

écrire c’est mourir devant une personne
qui te regarde sans bouger

c’est se noyer devant un bateau qui passe tout près
sans te voir

écrire
c’est être le bateau qui sauvera les noyés

écrire
c’est vivre sur le bord d’une falaise
et s’accrocher à un brin
d’herbe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s