Questions de femmes entre Maryse Condé et son personnage

Maryse Condé est une habituée du festival d’Avignon. La romancière, connue pour Ségou (deux volumes, 1984-1985) est aussi auteur de pièces de théâtre. Elle vient régulièrement au festival. La Chapelle du Verbe incarné, lieu historique des théâtres d’outre-mer, l’accueillait non pour une de ses pièces mais pour l’une de ses autobiographies récentes, consacrée à sa période africaine à la genèse de son écriture, La Vie sans fards (Lattès). La pièce a fait salle comble.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s