Le Tarmac (Paris, xxe), côté pratique littéraire

Qui connaît la littérature mauritanienne ? Si vous avez un manque, vous serez comblé, ce vendredi 22 novembre à 20h, au Tarmac qui a prévu une table ronde avec Beyrouk, Bios Diallo, Karim Miské et Abdoul Ali War.

A propos du Griot de l’émir de Beyrouk, lire la critique de Théo Ananissoh dans La Cause littéraire.

Et sur Césaire, séance de rattrapage avec Daniel Maximin, auteur de Aimé Césaire, frère volcan (Le Seuil)samedi 30 novembre à 18h.

Sans oublier Karavan’Karaïb, pour les 10 ans d’ETC Caraïbe :
En compagnie des auteurs, l’occasion de faire entendre les voix des lauréats du prix ETC Caraïbe/Ville de Paris : Gustavo Ott et Ariel Felipe Wood, et de fêter les 10 ans d’ETC Caraïbe. En cadeau, le premier texte de théâtre de Lyonel Trouillot et la redécouverte du roman Un dimanche au cachot de Patrick Chamoiseau à travers l’adaptation théâtrale de José Pliya. Mercredi 11 et jeudi 12 décembre à 17h et 19h.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s