Nouvel An…

Le nouvel an revient, et la bonne coutume :

Je m’en veux acquitter par un léger présent.

Tenez en voici un qui n’est guère pesant :

Car ce n’est qu’un quatrain, et tiré d’une plume.

(Jean Passerat, « À madame de Roissy », 1606)

  • choisi par Nathalie Kobe pour En Attendant Nadeau, car « La poésie nous entretient : des autres, du monde, de soi-même ; et elle prend soin de nous ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s