« Premier Contact » : la linguiste va-t-elle sauver le monde ?

Dans un amphithéâtre américain, un cours de linguistique. Il est question de la langue portugaise à ses origines, au Moyen Âge, en Galicie. La prof. (Louise Banks joué par Amy Adams) commence ainsi : « Quand la langue était considérée comme un art… » Sur ce, des aliens débarquent sur douze sites de la planète. La linguiste va-t-elle sauver le monde ?
Où il est question de parler la langue des « heptapodes » et donc de percevoir le temps comme eux, non pas dans une dimension linéaire mais comme un cycle…
« Premier Contact », film de Denis Villeneuve, réussit à nous captiver par la poésie des origines et de l’origine, à jouer le cosmos et l’intime ensemble quand d’autres gonflent leur scénario à coup d’effets spéciaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s