Ma nymphe, ma liberté ( حورِيَتِي، حُرِّيَّتِي , poème pour temps de guerre)

حورِيَتِي، حُرِّيَّتِي

Hūryatī, Hurryyatī (Ma nymphe, ma liberté)
Poème pour temps de guerre

la fleur de Guernica
le Chant des partisans
la révolution des Œillets

une goutte dans le désert
un rêve, un iceberg

le souffle de vie de l’éphémère
dans un haïku susurré

le vol d’un colibri et
le clin d’œil d’un cyclone

la bulle d’air d’un poisson lune
pris dans un caluroso abrazo

s’embrasser sous la pluie
dans la caresse d’un regard

l’ombre d’un Passeport palestinien
dans un reflet du passé

un capteur de rêves amérindien
en signe d’amicalité

chuchoter un Magnificat
dans un éclat de beauté

s’émerveiller de Feuilles d’herbes
et d’un paysage, ineffablement assoupi

vouloir la vertu des amulettes,
la puissance des talismans.

[avec Montesquieu, Hugo, Whitman, Darwich]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s