Le Louvre à tout berzingue

Dans les musées de Paris
Il arrive qu’on s’amuse
Croisant quelques zazous
Traverser les tableaux
À tout berzingue
Prêtant serment
De retrouver Zazie partie
Descendre en accéléré
L’escalier de la tour Eiffel
Ou faire chier les Martiens
Préférablement.

Prêtant serment
De retrouver Zazie

Jacques-Louis David (Paris, 1748 – Bruxelles, 1825), Le Serment des Horaces (1784), H. : 3,30 m. ; L. : 4,25 m, Collection de Louis XVI, Département des peintures, Aile Denon,
1er étage, Daru, Salle 75.

Zazie partie
Descendre en accéléré
L’escalier de la tour Eiffel

Ou faire chier les Martiens
Préférablement.

 

Extrait vidéo 1 :
Scène de course au Musée du Louvre, Bande à part, film de Jean-Luc Godard (1964). Avec Anna Karina (Odile), Sami Frey (Franz) et Claude Brasseur (Arthur).
Sur les conditions de tournage, lire : Godard au travail, Les années 60 d’Alain Bergala, Éditions Cahiers du cinéma :

Il est cocasse de remarquer que dans la salle des peintures où courent nos zazous est exposé le tableau Le Serment des Horaces, épisode célèbre de l’histoire de la Rome antique, œuvre où « l’architecture de la salle comme les attitudes des guerriers sont régentés par une rigoureuse géométrie ». Lire sur le site du Louvre, François de Vergnette.

Extrait vidéo 2 :

Scène de « Charles dans l’escalier de la tour Eiffel« , extraite de Zazie dans le métro, film de Louis Malle (1960) adapté du roman éponyme de Raymond Queneau (1959). Le site Les lettres volées ouvre « un guide pour touristes pressés » en passant en revue les lieux parcourus par Zazie à l’encontre du « Paris des touristes ».

Extrait vidéo 3 :

Scène « Zazie chez Gabriel, avec Marceline » avec Catherine Demongeot, Philippe Noiret et Carla Marlier, adapté du roman de Raymond Queneau dont l’extrait est reproduit sur le site Études littéraires : « D’ailleurs, dit Gabriel, dans vingt ans, y aura plus d’institutrices : elles seront remplacées par le cinéma, la tévé, l’électronique, des trucs comme ça. C’était aussi écrit dans le journal l’autre jour ? N’est-ce pas Marceline ? »

Un zazou est selon la définition du TLF  : « [Dans les années 1940] Adolescent manifestant une passion immodérée pour la musique de jazz américaine et qui se faisait remarquer par une tenue vestimentaire excentrique. Swinger comme un zazou. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s