« Jouer une pièce… consoler toutes les présences »

En raison de la grève au festival d’Avignon, le 12 juillet, les comédiens et les musiciens du Mahabharata-Nalacharitam, qui aurait dû se jouer dans la carrière de Boulbon, se sont produits sur la place du Palais des papes. Les Japonais de la troupe du metteur en scène Satoshi Miyagi ont expliqué au public pourquoi ils sont venus jouer : « Monter une pièce n’est pas simplement un acte offert aux spectateurs. Cela revient à remercier et à consoler toutes les présences, la nature qui nous entoure et l’espace qui fait vivre les êtres humains. »

En passant du In au Off, le théâtre nous révèle une belle parole.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s