Cuba, Trinidad, un Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-monde 2012

 

Après le Grand prix du livre insulaire, remporté en août à Ouessant, l’écrivaine cubaine Karla Súarez, résidant à Lisbonne, en résidence temporaire à Vincennes où elle anime des ateliers d’écriture en espagnol, a été récompensée le 14 décembre à Paris du Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-monde 2012 pour son troisième roman, La Havane année zéro, traduit de l’espagnol (Todos mienten) par François Gaudry pour les éditions Métailié, alors que l’écrivain d’origine trinidadienne, vivant à Vancouver (Canada) David Chariandy reçoit une mention pour son premier roman Soucougnant que les éditions Zoé ont eu la bonne idée de publier en français faisant appel très justement à Christine Raguet, elle-même déjà récompensée pour sa traduction du Prix Baudelaire de la Société des gends de lettre. Bref, deux sacrés bons romans.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s