Avec un bouquin, Trouville c’est géant !

(c) Rue du monde, 2011

Une journée à la mer + un livre = un accès aux vacances + un accès à la culture, telles sont les  données de l’équation à 5 000 variables du Secours populaire français. L’association de lutte contre la précarité organise ce 24 août la Journée des oubliés des vacances : 5 000 enfants de 6 à 12 ans, issus de familles en difficulté de la région parisienne, embarqueront de Paris à bord de cent cars pour Trouville-sur-Mer.
Pour rattraper le temps perdu, les éditions Rue du monde, associées depuis 9 ans à ce pique-nique géant sur les traces de Proust, offrent pour l’occasion 5 250 livres dans le cadre de son Été des bouquins solidaires, un éditeur dont la devise n’est rien d’autre que : « Les oiseaux ont des ailes, les enfants ont des livres ».

Pour ce faire, 500 libraires ont participé à l’Été des bouquins solidaires. Chaque fois que deux des quatre titres participant à l’opération ont été vendus, un livre partait dans la cagnotte Trouville : Le diamant du sultan, Le singe et l’épi d’or, La grand-mère qui sauva tout un royaume, Le géant du pays des glaces.

Trouville, c’est géant ! n’aurait pas dit Marcel…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s