Comment peut-on être sauvage (blanc) ? (François Garde)

L’ancien secrétaire général du gouvernement de Nouvelle-Calédonie est aussi prix Goncourt du premier roman. François Garde salué par la critique pour Ce qu’il advint du sauvage blanc (Gallimard) est aujourd’hui vice-président du tribunal administratif de Dijon. Nous l’avons rencontré à Passy, en Savoie, où il réside, ce qui lui permet d’avoir aussi le temps d’écrire…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s