La littérature-monde, le trait d’union étant l’espace de l’œuvre à inventer…

« La littérature-monde, il y a deux mots compréhensibles par tout le monde, littérature et monde, avec un trait d’union entre les deux, le trait d’union étant l’espace de l’œuvre à inventer par chaque auteur. »
Michel Le Bris, conf. de presse de présentation d’Étonnants voyageurs 2012, Paris, SCAM.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s