Sélection du Prix de la littérature arabe (en français)

Sept titres ont été retenus pour la troisième édition du Prix de la littérature arabe, qui sera décerné le 14 octobre 2015 à l’Institut du monde arabe, à Paris :

1. Femme interdite, d’Ali al-Muqri (Liana Levi) ;
2. Le castor, de Mohammed Hasan Alwan (Seuil) ;
3. L’Âne mort, de Chawki Amari (Barzakh) ;
4. La Langue du secret, de Najwa M. Barakat (Actes Sud) ;
5. Les quatre saisons du citronnier, de Souad Benkirane (Karthala) ;
6. Les Druzes de Belgrade, de Rabee Jaber (Gallimard) ;
7. La Cigogne, d’Akram Musallam (Actes Sud).

Ce prix littéraire, créé en 2013 par la Fondation Jean-Luc Lagardère et l’Institut du monde arabe, et présidé par Pierre Leroy (cogérant du groupe Lagardère, numéro trois de la maison, collectionneur de manuscrits et de livres rares, ancien juré du Médicis et créateur du « Prix des prix »), récompense un(e) lauréat(e), ressortissant(e) d’un pays membre de la Ligue arabe, auteur d’un ouvrage publié – roman, recueil de nouvelles ou de poèmes -, écrit en français ou traduit de l’arabe vers le français.
Il est doté d’un montant de 10 000 €.

Source : communiqué.

Lire : L’homme qui veut juger les prix littéraires, L’Obs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s