À suivre : Cuba, Sartre et Glissant

« Cuba : regards croisés de Glissant et Sartre sur la Révolution », tel est le titre de la séance animée par le philosophe François Noudelmann mardi 21 octobre, à 19h, à la Maison de l’Amérique latine, dans le cadre du séminaire de l’Institut du Tout-Monde.

François Noudelmann se propose de « mettre en regard les textes que Jean-Paul Sartre a rédigés en 1960, réunis sous le titre Ouragan sur le sucre, et le journal de voyage (inédit) d’Édouard Glissant, relatant leurs périples respectifs dans l’île au moment de la révolution castriste.
Nous analyserons les figures de l’engagement intellectuel, la relation à l’idéologie révolutionnaire et aux dirigeants (les dialogues avec Castro et Guevara notamment), l’alliance de la foi politique et de la distance critique, l’attention portée à la parole libre, particulièrement celle de la littérature, et à sa répression. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s