Haut tendit mon esprit…

« Haut tendit mon esprit, mais l’amour avec
Beauté le rabattit ; la douleur le ploya plus violemment ;
Ainsi j’ai parcouru l’arc
De la vie et je reviens d’où je partis. »

Friedrich Hölderlin, Cours de la vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s