Modernités plurielles de 1905 à 1970, première impression

Ou comment retrouver un rapport plus équilibré avec les expressions artistiques périphériques, de l’île de Pâques, poto-mitan du Pacifique, au Nigeria rarement vu sous forme d’un combat au ralenti sous l’égide d’un escargot géant, de Gotène (peintre du Congo) à Pollock, de Picasso à Kandisky, de l’Algérie de Baya à l’Amérique philippine d’Ossorio, dont une œuvre constitue l’affiche de l’expo, et la formidable vitrine qui présente une pièce musée entière d’André Breton… Plus d’une quarantaine de salles à visiter avec patience.
Modernités plurielles de 1905 à 1970, Exposition du 23 octobre 2013 au 26 janvier 2015, de 11h00 à 21h00 Musée – Niveau 5 – Centre Pompidou, Paris.

Alfonso Angel Ossorio, Red Egg [Oeuf Rouge], 1942, Aquarelle et encre de Chine sur papier collé sur carton, 61,8 X 35 cm, Photo © Coll. Centre Pompidou / B. Hatala / Dist. Rmn-Gp, D.R.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s