Pentobarbital, propofol ou chambre à gaz ?

Pour exécuter ses condamnés à mort, les autorités du Texas utilisent le pentobarbital, un anesthésiant très efficace. Or pour maintenir leur rang de premier état américain dans cette discipline, elles sont confrontées à une pénurie, le gouvernement n’en produit plus et des sociétés privées européennes qui pourraient le fournir refusent d’être impliquer dans cette besogne, comme le rapporte le blog Big Browser.

Dans l’État du Missouri, un autre barbiturique, le propofol, pourrait faire l’affaire. Les fans de Michael Jackson apprécieront. Mais il y a quand même un problème : c’est un produit interdit.

Le gouverneur a bien une idée, le recours aux chambres à gaz, ce qui est parfaitement légal et létal dans cet état dont le slogan touristique est « enjoy the show ». Mais là encore c’est un autre problème : le Missouri n’a pas de chambre à gaz.

Décidément, aux États-Unis, bourreau c’est pas une vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s