Spectateurs modèles vs modèles de spectateurs

Comolli remet le couvert aux Ateliers Varan. On s’en pourlèche les bobines…

« Au cours de son histoire, le cinéma s’est souvent interrogé sur le spectateur qu’il lui faudrait pour se réaliser pleinement…Qu’en est-il de son désir de croire, quelles sont les limites de ses capacités de croyance, de sa liberté au sein des contraintes que le dispositif cinématographique exerce sur lui ? Nous irons à grands sauts à la rencontre de ces modèles de spectateur, depuis Buster Keaton et Samuel Fuller jusqu’à Fellini, Pasolini ou Kiarostami, fictions et documentaires mêlés. »

Jean-Louis Comolli nous invite aux ateliers Varan pour quatre dimanches, où il aura carte blanche, les 24 février et 3, 10 et 17 mars 2013.

Question de s’oxygéner l’esprit pour 5 € en prenant un café, un croissant et un grand bain d’images intelligemment décortiquées. Pour cinq euros, Comolli va nous mettre à l’amande.

(lire pour un goût de ses dernières causeries, Papalagui, 3/11/12 : Le fort de Comolli rend fier.)

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s