Avec Mabanckou, Le Havre (France) et Pointe-Noire (Congo), deux cités jumelées

Rencontré au Havre, à l’occasion du festival Le goût des autres consacré aux « littératures de la négritude », Alain Mabanckou occupe la figure de trait d’union entre deux villes jumelées, alors que son dernier livre Lumières de Pointe-Noire esquisse quelques des portraits de gens de sa famille, au cours d’un voyage au pays natal, 23 ans après…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s