En Haïti, des bibliotaptaps

Le taptap disposera de 400 titres, à chaque déplacement.

Un bibliotaptap propose 400 titres à chaque déplacement.
(c) John Smith Sanon

Trois « Bibliotaptaps » seront mises en circulation entre juillet et janvier 2013. Il s’agit de taptaps transformés en bibliothèque grâce au professionnalisme d’artisans haïtiens et de bénévoles des Nations-unies, raconte Le Nouvelliste. Ces bibliothèques mobiles ont pour objectif de desservir plus de 15 000 enfants et adultes chaque mois dans la région métropolitaine de Port-au-Prince et dans les départements du Nord et du Centre, selon les explications des initiateurs. A Port-au-Prince, la bibliothèque mobile parcourra des zones durement frappées par le séisme, zones dans lesquelles il manque des infrastructures. Environ 2 400 titres haïtiens et étrangers seront disponibles. Chaque taptap apportera 400 titres à son public, à chaque déplacement.

Bibliothèques sans frontières (BSF), en partenariat avec le ministère de la Culture, la Direction nationale du livre, la Bibliothèque nationale d’Haïti et la fondation Connaissance et Liberté (FOKAL), a procédé au lancement de la première bibliothèque mobile haïtienne, au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée dans les jardins de l’Institut français en Haïti.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s