Björk, Earth Intruders et le tsunami de la pauvreté

Björk a écrit la chanson Earth Intruders à la suite d’un rêve fait lors d’un vol transatlantique jusqu’à New York. La chanteuse raconte « qu’un tsunami de millions et millions de gens touchés par la pauvreté » s’étirait jusqu’au-dessus de l’avion dans lequel elle se trouvait. Bien entendu la vague avala l’avion, frappa les côtes, et fit sombrer la Maison Blanche dans l’oubli. « C’est une chanson assez chaotique » dit-elle au sujet du premier single issu de Volta. « À proprement parler c’est un assemblage de toutes ces images » enfouies dans sa mémoire, collectées pendant son voyage et ce rêve aérien.
source : MTV.com – Mars 2007

Voir le site francophone de Björk et le témoignage de Michel Ocelot, dont le magazine Metropolis d’Arte dresse un portrait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s