À l’île Maurice, Tintin et Kapitenn Mirenn reprennent du service

Après un premier album des aventures de Tintin en créole mauricien (Le Secret de la Licorne, Papalagui, 31/08/09), Shenaz Patel récidive en traduisant Le Trésor de Rackham le Rouge, toujours chez l’éditeur réunionnais Epsilon éditions.

On retrouve avec plaisir la plume de l’auteur du Silence des Chagos (L’Olivier, 2005) et de Paradis blues (Théâtre, 2009) donner vie et répliques et jurons au Kapitenn Mirenn (Haddock alias Sounouk à La Réunion devient donc Murène à Maurice), alors que les Dupondt sont baptisés Zimo et Zimaz.

Rakam Ti-Rouz, devient le 17e titre en créole (réunionnais ou mauricien) de l’éditeur Éric Robin à La Réunion.

À lire, Papalagui, 30/10/11 : Tintin en créoles, des traductions pleines de trouvailles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s