Poésie en couleurs pour temps de classe

« Quelle naïveté ! » pourraient s’écrier certains esprits chagrins à feuilleter rapidement ce cahier d’écolier imprimé, Donne tes couleurs à l’école (à partir de 7 ans). Des poèmes qui glorifient la diversité, mot fleure bon la décennie 2000. Mais ces poèmes nous touchent au cœur dans leur candeur sur papier en lignes sages, à la calligraphie scolaire, lettres en pleins et déliés.

cahier poésie

Les éditions Rue du monde ont une constance dans la mise en forme littéraire, illustrée et graphique des valeurs de l’humain, une constance qui force l’admiration pour décliner poétiquement : « l’autre m’enrichit par la différence ». Cette ligne de vie s’entoure de la signature des incontournables fers de lance du vivre ensemble que sont Alain Serres (l’éditeur même), Jean-Pierre Siméon ou Francis Combes comme les anciens et célèbres Atahualpa ou Walt Witman dont un extrait de Feuilles d’herbe est proposé.

Pour ne citer qu’un poème, voici le premier, à la sobre efficacité. Il est signé Yves Pinguilly :

Je ne suis pas

Picasso n’était pas espagnol

il était peintre

Jacques Prévert n’était pas français

il était poète

Mozart n’était ni allemand ni autrichien

il était musicien

Charlie Chaplin n’était pas anglais

il était artiste de cinéma

Malala n’est pas pakistanaise

elle est prix Nobel de la paix

Et moi, je ne suis pas étranger

je suis ton voisin.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s