La disparition de Mimi Barthélémy, un hommage de Jacques Nesi

« Jamais elle ne s’est inscrite dans la sinistrose ambiante, elle n’est jamais arrivée à couvrir Haïti de  l’opprobre et de la malédiction où conduisent les luttes des élites pour le pouvoir et la perfidie des tyrans. L’action de Mimi Barthélemy ne saurait être considérée comme celle d’une conteuse faisant écarquiller seulement les yeux des enfants avant de regagner leur lit le soir, mais prolonge un combat permanent d’affirmation de l’identité haïtienne, loin de la désintégration de l’Etat occultée par des soudards élevés au rang de dirigeants mêlés aux  fêtards et aux Etats puissants. Projeter une image spécifique à Haïti, déployant sa force, sans chercher à l’isoler dans un particularisme vindicatif, aux termes de longues années d’exclusion, tel est le sens de son oeuvre. Ainsi, la disparition de Mimi Barthélemy est une catastrophe pour Haiti. »

extrait d’un hommage de Jacques Nesi, prononcé lors d’une émission spéciale de Kòn Lanbi, à Paris ce 28 avril 2013, texte intégral sur le site du Collectif2004 images.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s