Poèmes à dire, une anthologie parlée-chantée par Zéno Bianu

À noter dans l’anthologie de poésie contemporaine francophone, Poèmes à dire, présentée et choisie par Zéno Bianu (coll. Poésie des éd. Gallimard, CNDP), la présence d’Aimé Césaire avec « Tam-Tam I » et « Tam-Tam II », extraits des Armes miraculeuses et de Moi, laminaire ;

et le poème très connu de Léon-Gontran Damas, Solde, dédié justement à Aimé Césaire, avec ce début : « J’ai l’impression d’être ridicule… » et ce dernier mot : « ci-vi-li-sa-tion ».

Une anthologie placée « sous la jubilation du partage » par le souffle puissant du texte magnifique de Zéno Bianu, et de son injonction salutaire :

« Suivez le conseil de Willima Burroughs : « Grimpez sur la scène et lisez ! Vous y arriverez ou vous n’y arriverez pas. » (…) et Bianu de souligner : « Écoutez dire la plasticité charnelle des mots — leur circulation amoureuse —, loin de la platitude du sens convenu. Mettre en voix, faire sonner la langue, capter le la d’une écriture est un bonheur. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s