Patrick Deville, prix Femina 2012 pour « Peste & Choléra »

Sur ce roman magnifique consacré à la vie héroïque d’Alexandre Yersin, découvreur du bacille de la peste, déjà salué par le prix du roman Fnac, voir le billet Papalagui, du 28/08/12 : « Patrick Deville, Prix Fnac 2012 : « Ce n’est pas une vie que de ne pas bouger » ». Deville est toujours en lice pour le Goncourt (en concurrence avec Ferrari) et le Renaudot.

Julie Otsuka a été récompensée par le prix Femina étranger pour Certaines n’avaient jamais vu la mer (éditions Phébus), un roman sur l’exil de milliers de jeunes Japonaises parties au début du siècle dernier épouser leurs compatriotes déjà installés en Californie.

Tobie Nathan est lauréat du prix Femina essais pour Ethno-roman (Grasset).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s