In another country, figure de style « à la Française »

Dans une station balnéaire sud-coréenne, Anne (Isabelle Huppert) se balade, légère, ingénue, disponible aux autres. Aller baguenaudant « in another country », quand on est Française, ce pourrait être une figure de style. Et ça l’est, tant la manière qu’à le réalisateur coréen Hong Sang-soo de placer Anne dans dans trois situations différentes (on pense au Smoking No Smoking d’Alain Resnais), alors qu’elle rencontre à chaque fois les mêmes personnages, dans une série de variations, cette manière de filmer, dans l’improvisation apparente, dans le batifolage très aérien, est touchante, émouvante. Elle rend le spectateur captif comme un cerf-volant allant de la plage à la chambre de location, des mêmes rues de la cité à la tente d’un maître-nageur (Yu Junsang), dragueur patenté dans un anglais approximatif. Les deux d’ailleurs tâtonnent, hésitent et se rapprochent avec ces manières si pataudes qui rendent possible et inoubliable une rencontre de passage, entre un maître-nageur coréen et une Française, entre une actrice et un réalisateur, entre un film et un spectateur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s