La mort d’Eric Hobsbawm

L’historien britannique Eric Hobsbawm, né à Alexandrie en 1917, mort ce jour à Londres à l’âge de 95 ans, était connu pour son ouvrage L’Âge des extrêmes, sous-titré « Histoire du court XXe siècle » (1914-1991) qui a été traduit en près de 40 langues, y compris en hébreu, en arabe et en mandarin, rappelle Le Monde.

Il écrivait p. 21, dans son 1er chapitre, en 1994 : « De nos jours, la plupart des jeunes grandissent dans une sorte de présent permanent, sans aucun lien organique avec le passé public des temps dans lesquels ils vivent. Les historiens, dont le métier est de rappeler ce que les autres oublient, en deviennent plus essentiels que jamais en cette fin du deuxième millénaire. »

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s