L’arc-en-ciel des Frankolorés

« J’ai enlevé le S dans Ida et ça a donné un prénom de femme : Ida. Alors, j’ai pris Ida comme prétexte pour écrire, décrire ma haine, mon désenchantement, de cette île, de ce pays désenchanté qui fut une île enchanteresse ».

« Incessants-Ida », monologue de et interprété par Guy Régis Jr, Petits massacres urbains répétés et répétitifs, pour égorger la tranquillité. Dans le cadre des lectures Les Frankolorés, les 27 mars à Vienne et 29 mars à Budapest.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s