Recommandé : Habibi, de Craig Thompson

Édité par Casterman : حَبِيبِي

Voir Entretien avec Craig Thompson sur XeroXed.be. Réalisé antérieurement à Habibi, il donne néanmoins des orientations de travail reprises d’album en album, comme le choix du noir et blanc, de l’espace graphique dans la page ou sa lecture du Petit Prince (personnages, désert, fable philosophique), qui a de belles résonances dans Habibi.

Page 24, la mer de sable et un navire où se sont réfugiés Dodola et Habibi (édition allemande : « Flottant sur une mer de sable ») :

On reviendra sur l’usage et l’ampleur de la langue arabe dans ce roman graphique à l’ambition affirmée, mais il est certain de San Francisco au pays tchouktche, via les Arabies, qu’on s’en réjouit…

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s