Périphérie (Olivier Adam)

Dans Lexique nomade 2011, Titre 144 des éditions Christian Bourgois, publié lors des Assises du roman, du 23 au 29 mai, organisées par Le Monde et la Villa Gillet, chaque écrivain invité, a été soumis à la question : « Quel est, pour vous, le mot qui, telle une mèche enflammée, peut mettre le feu à l’imagination, à la pensée, à l’émotion – la vôtre et celle de vos lecteurs ? Le mot que vous emporteriez avec vous, bien caché dans votre poche, si par malheur tous les mots devenaient interdits ou dangereux… »

Rien que l’association de tel auteur avec tel mot, nous émeut, nous intrigue ou nous stupéfait : Impossible pour Étienne Klein, Possible pour Laure Adler, Partir pour Alain Mabanckou, Silence pour Carlos Liscano et… Silences pour Yanick Lahens.

Auteur du roman Le cœur régulier (L’Olivier, 2010), dont la notice du Lexique nous dit qu’il a été lauréat du Goncourt des lycéens, ce qui ne nous avait pas frappé d’évidence (comment telle erreur n’a pas été corrigée, pourrait batailler Mathias Enard, du haut de ses Éléphants ?), Olivier Adam a choisi le mot « Périphérie », dont la déclinaison se révèle à travers ces quelques lignes :

« Nous avons grandi à la périphérie. On ne nous a jamais dit de quoi. On ne nous a jamais dit où était le centre. Et quand nous l’avons découvert nous avons compris qu’il n’était pas pour nous.

(…)

À la périphérie des villes, de nous-mêmes : c’est là que nous avons grandi. La périphérie nous a forgés.

(…)

À la périphérie. Ni dedans ni dehors. Ou les deux à la fois. C’est là que s’est forgée l’écriture. Sa nécessité même. Cesser de se tenir tout au bord. Pour enfin gagner le cœur. Briser la vitre. Revenir au mond. À soi-même. Y venir tout court. Prendre possession.

(…)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s