Tatie Danielle

Dans une pharmacie, une dame à l’âge canonique se confie à voix haute au maître de l’officine :  » Je suis malade et j’ai des pique-assiette pour le réveillon, c’est un comble ! Moi-même, j’ai du mal à me faire à manger, je vais au restaurant…  »

2 commentaires

  1. Le comble de l’égoïsme, elle eût préféré qu’on la laisse crever de solitude? Quelle mentalité, après ça, il y a des programmes gouvernementaux pour essayer des gens comme la Tatie à ne pas être seul. Moi, je serais du lot des piques-assiettes, je laisserai tatie manger seule au réveillon. Quelle mentalité, mais quel égoïsme. Qu’elle crève et qu’elle s’enetrre elle-même, non mais. Bon réveillon à tous!

    J’aime

    Réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s