Haïti nous épuise

On a beau avoir l’habitude, on ne s’en lasse pas des aléas et des affres du défi haïtien. À peine un nouveau gouvernement est-il nommé [dont il n’est pas sûr qu’il mette fin à la crise politique (voir la dépêche d’Amélie Baron pour RFI), l’occasion étant donnée au Nouvelliste de s’interroger : « Un ministère de la culture, pourquoi faire ? »] que l’Ambassade à Paris annonce dans un communiqué une salve de propositions artistiques toutes plus affriolantes les unes que les autres. En une semaine, il y a plus d’événements que de soirées… En attendant l’intronisation de Dany Laferrière à l’Académie française, le 28 mai 2015… patientons avec quelques rendez-vous :

Du 21 au 24 janvier à Paris, au Tarmac, la pièce Dezafi d’après le roman de Frankétienne, adapté et mis en scène par Guy Regis Junior. Roman écrit en créole en 1975, il a été traduit ensuite par l’auteur lui-même sous le titre Les affres d’un défi. C’est une histoire de zombis soumis aux diktats et folies du pouvoir, une tyrannie qui prendra fin lorsque des amours de Sultana et de Clodonis naîtront les germes de la révolte.

Le 21 janvier à Paris, autre pièce de théâtre, Girouette et pisse vinaigre, d’Alain Blondel et Syto Cavé, dans le cadre de l’exposition Haïti (fin le 15 février), séance unique et gratuite sur réservation à 18h30 à l’auditorium du Grand Palais.

Les 22 et 23 janvier à Paris, théâtre encore avec Journal d’une putain violée d’Emmanuel Vilsaint, à la fois auteur, metteur en scène et interprète. Après le séisme de Port-au-Prince, un étudiant en lettres décide de se prostituer pour survivre, il consigne ses plaintes et ses témoignages dans un journal intime. A 20h, studio Le Regard du cygne, 210 rue de Belleville, 75020 Paris.

Les 23 et 24 janvier à Paris, spectacle de danse Double de Nono Battesti, chorégraphe et danseur haïtien vivant en Belgique, avec la chanteuse soul haïtienne Dyna B, la danseuse Juliette Colmant et le musicien Quentin Halloy dans le cadre du festival On y danse. A 20h, au centre Wallonie Bruxelles.

Le 24 janvier à Bordeaux, Haïti autrement avec projection du documentaire Haïti Les oubliés de la province, chants et danses traditionnels, conférence débat, organisé par l’association Lakay. A partir de 14h, centre d’animation bastide Benauge, 23 rue Raymond Poincaré, 33100 Bordeaux.

Le 24 janvier à Eragny-sur-Oise, contes Voyage cœur posé avec Natacha Jeune Saintil, embarquement à bord d’un tap tap qui sillonne les contes caribéens et embarque le plus de voyageurs possible, la sagesse de Djabouti, Ti Malice et bien d’autres…
A 16h, bibliothèque Albert Camus, 25 rue du commerce, 95610 Eragny-sur-Oise, à partir de 3 ans, entrée libre, asso.lambi.haiti@gmail.com

Le 25 janvier à Paris, stage de danse et rythme nago animé par Nerlande Bazelais, qui a travaillé avec Viviane Gauthier et Jean Guy Saintus. Centre de danse du Marais, de 15h à 17h, 41 rue du Temple, 75004 Paris, tarif : 20€ l’atelier, inscriptions nanm2@hotmail.fr, rencontre avec Viviane Gauthier sur nerlandebazelais.wordpress.com

Le 27 janvier à Paris, rencontre littéraire avec Dany Laferrière autour de L’art presque perdu de ne rien faire (2014), animée par Cousins de personne, association franco québécoise de promotion de la littérature. A 19h30, bibliothèque Gaston Miron Etudes québécoises, 13 rue Santeuil, 75005 Paris.

Le 28 janvier à Paris, Abobo interprété par la conteuse  Rose Esther Guignard accompagnée du guitariste Amos Coulanges, mise en scène de Anne Quesemand, adapté d’un texte de Jacques Bruyas. Ce monologue raconte l’histoire d’Haïti et des femmes d’Haïti. A 20h30 au théâtre de la Vieille grille, 1 rue du Puits de l’Ermite, 75005 Paris, vieillegrille.fr

Du 29 janvier au 12 février à Créteil, exposition Le chemin aux esprits d’Eddy St-Martin, en écho avec l’exposition Haïti du Grand Palais. En une quarantaine de peintures, l’artiste franco-caribéen se saisit du visible et de l’invisible avec pour dessein de résister au chaos grâce à la peinture. L’objectif de cette galerie située dans un lycée est de soutenir la connaissance et la diffusion de l’art contemporain en offrant des outils pédagogiques. A la galerie du Temps présent, lycée St-Exupéry, 2-4 rue Henri Matisse, 94000 Créteil, vernissage le jeudi 29 janvier à partir de 18h30.

Le 29 janvier à Paris, soirée littéraire Jean Metellus, disparu il y an, à l’occasion de la parution de son recueil de vers Rhapsodie pour Hispaniola (éditions Bruno Doucey). L’association des amis de Jean Metellus vient d’être créée et a pour objet de perpétuer la mémoire de ce grand écrivain. De 19h à 20h30, Maison de l’Amérique Latine, 217 Bd St Germain, 75007 Paris, entrée libre.

DERNIERS JOURS :

Jusqu’au 21 janvier à Paris, exposition de photographies Grottes d’Haïti, entre imaginaires et réalités. Maison de l’UNESCO, 125 avenue de Suffren, 75007 Paris, salles Miro 1-2, de 10h à 17h, entrée libre avec pièce d’identité, exposition.grottesdhaiti.org, avec le soutien de l’Ambassade d’Haïti

Jusqu’au 21 janvier à Paris, exposition vente organisée par Haïti Action Artistes. Galerie Gavart, 5 rue d’Argenson, 75008 Paris.

Jusqu’au 27 janvier à Paris,  exposition Illusions troubles de Sébastien Jean en parallèle des œuvres présentées au Grand Palais. Galerie Maëlle, 1-3 rue Ramponneau, 75020 Paris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s