« Le rhum qui fait friser mes cils… » (Marie-Hélène Poitras)

« De retour à Montréal depuis pas même 48 heures, encore sous l’envoûtement du contraste : la lumière rose et or de Port-au-Prince déposée sur l’agitation de la ville comme un geste tendre. »
Ainsi débute une impression de voyage en Haïti de Marie-Hélène Poitras, publiée dans Zone d’écriture, et qui montre visiblement qu’elle n’en est pas revenue…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s