Édouard Glissant, une lecture de Pays rêvé, pays réel par Liss, blogueuse

Liss dans la vallée , nom du blog d’une lectrice qui découvre Édouard Glissant, en commençant par Pays rêvé, pays réel, un recueil qui réunit dans la collection de poche de Gallimard Fastes et Les Grands Chaos, une entrée en lecture qui une des meilleures possibles.

« Qu’il était beau, Edouard ! Avez-vous remarqué cette habitude de fermer longuement les yeux lorsqu’il répond aux questions, comme pour se retirer dans son pays intérieur ? Une habitude qui lui est restée ! C’était un vrai poète, qui donnait l’impression d’être ailleurs tout en étant présent. L’ailleurs et le présent. Une dualité que traduit le titre de son recueil Pays rêvé, pays réel.
« Du plus serré du souterrain s’est assemblée l’écumeNous nous tenons en la folie éparpillée d’éternité » (Fastes, p.86)
Ce qui m’a frappé dans les poésies d’Edouard Glissant, c’est la prédominance de l’élément aquatique : la mer, l’océan, que l’émission a également mis en valeur : « écume », « aviron », « barques », « océan », « navigue »… le champ lexical de la mer est important. Le mot « mer » lui-même est repris un certain nombre de fois. On dirait qu’il est constitutif de l’identité de l’auteur. Il l’est ! Quand on remonte à la source du peuple antillais, on remonte à l’esclavage, à la traversée des mers, traversée des peuples :
« Nous mesurons dans la vague la trace de leurs orteils » (Pays rêvé, pays réel, p.15)
La mer, voici la mer ferreuse qu’enlaçaientTant d’entassements écroulésTant de mots rauques à plein bord (p. 64)
Et lui, Edouard, c’est le poète
dont la parole a délacéle souffrir du pays d’antanDe la ravine délitée du pays-ci (p.44)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s