Haïti c’est pas pareil (foi de Ferrillon)

Les Ferrillons se prennent de passion pour Haïti et ses écrivains. Les 284 habitants de Ferrière-Laçon (mais où est donc Ferrière-Larçon ? se demande-t-on…) vont saluer « Haïti, découvertes d’écrivains » dans leur café-lecture à l’aube du printemps.

« Le pas pareil propose à la nuit tombante quelques livres de peintures, une cuillère à thé de musique et un zeste de voix d’écrivains par des lectures de René Depestre, Franketienne, Lyonel Trouillot, Gary Victor et Dany Laferrière. »

Foi de Ferrillon :

« La littérature d’Haïti est si riche que notre sélection ne sera qu’un petit avant goût, dans l’espoir de découvrir ensemble le bonheur de cette culture colorée, créative, truculente et quelque part obsédante, pas toujours connue à sa juste valeur.
Le café-lecture à l’aube de sa rénovation ne nous permettra pas encore de vous y accueillir. Patience de Ferrillons…
C’est au Petit Théâtre des Balcons, transformé pour l’occasion en café-lecture, dimanche 7 mars à 17h. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s