Notre langue est sacrée لُغَتُنا مُقَدَّسَةٌ

« Notre langue est sacrée. Protégeons-la, veillons-la comme un feu qui ne doit jamais s’éteindre, car c’est lui qui doit éclairer la nuit du monde. »

Anise Koltz, Somnambule du jour, collection de poche Poésie, de Gallimard (2015)

en arabe :

لُغَتُنا مُقَدَّسَةٌ. لِنَحْمِيها ، لِنَسَهرها كالنار التي لا يجب ان تَنْطَفِئُ أبداً ، لأنها ستُضِيءُ لبل العالم.

À lire la belle critique de cette anthologie de poche sur le site En attendant Nadeau  par Gérard Noiret, « Anise Koltz en dix touches », un bel éloge qui dit toute l’admiration du critique pour la poète luxembourgeoise, Prix Goncourt de la poésie 2018.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s