Recommandé : Bagdad-Jérusalem à la lisière de l’incendie en français – עִבְרִית – العربية

Il nous avait presque habitué à ses beaux livres de poésie bilingues, français-arabe, aux jolis textes en miroir, dont la typographie fine et vocalisée donnait un avant-goût de la lecture. Ainsi pour Maram Al-Masri (Par la fontaine de ma bouche), Moncef Ouhaibi (Que toute chose se taise) ou la très belle anthologie des poètes Voix vives de la Méditerranée aux multilinguisme assumé. Avec Bagdad-Jérusalem à la lisière de l’incendie, de Salah Al Hamdani et Ronny Someck, l’édition devient chez Bruno Doucey trilingue : hébreu – français – arabe, encadrée par la traduction de Michel Eckhard Elial pour les textes en hébreu, Isabelle Lagny et Salah Al Hamdani pour les textes en arabe. Le recueil paraîtra le 14 juin. Voir le blog de Salah Al Hamdani : « بغداد ـ القدس، على حافة الحريق« et le blog de Romy Someck, auteur traduit en 39 langues.

Le mot de l’éditeur : « C’est par une poignée de main qu’est né le projet de ce livre : celle qu’ont échangée deux poètes – l’un arabe, l’autre juif – nés la même année, 1951, dans la même ville, Bagdad. Salah Al Hamdani et Ronny Someck n’ont pas seulement voulu faire un livre ensemble : ils ont voulu le faire avec moi, éditeur qui définis volontiers le poème comme le lieu de l’hospitalité. Par ce recueil écrit à deux voix et publié en trois langues – l’arabe, le français, l’hébreu – c’est toute la poésie qui révèle sa capacité à tisser des liens entre les êtres et les cultures. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s